Difference between revisions of "Organiser ou produire un feedback"

From M@gistère
Jump to navigation Jump to search
 
(5 intermediate revisions by the same user not shown)
Line 2: Line 2:
  
 
=== '''Précisions sur le terme "feedback"''' ===
 
=== '''Précisions sur le terme "feedback"''' ===
Faire un feedback, c'est faire un retour, individuel ou collectif, sur une activité (interaction, dépôt sur une base de donnée etc.)
+
Un feedback, c'est un retour réflexif, individuel ou collectif, sur une activité (interaction, dépôt sur une base de donnée etc.)
 +
 
 +
Il peut être écrit ou oral.
 +
 
 +
C'est ce qui différencie une session de formation accompagnée d'un module autoformatif.
 +
 
 +
Il ne s'agit pas d'une évaluation.
  
 
=== Pourquoi est-ce difficile ? ===
 
=== Pourquoi est-ce difficile ? ===
Line 11: Line 17:
 
- Le cadre: comment je l'organise ?
 
- Le cadre: comment je l'organise ?
  
- Il est difficile d'anticiper sur les contributions des formés.
+
- Il est difficile d'anticiper sur les contributions des formés, puisqu'il s'appuie sur la réalité des échanges et des contributions.
 +
 
 +
- Le passage à l'écrit peut poser problème
 +
 
 +
- On oublie trop souvent de le prévoir lors de la réalisation d'un parcours.
  
- Il est difficile d'analyser
+
- Le feedback réinterroge le rôle du formateur: il s'agit d'une nouvelle façon d'interagir.
  
 
=== Quels sont des principes de l’action ?  ===
 
=== Quels sont des principes de l’action ?  ===
 +
- Il s'agit d'un élément fort du tutorat.
 +
 +
- Il peut intervenir entre deux activités.
 +
 +
- Un feedback peut être collectif suite à une demande individuelle 
 +
 +
=== Que faut-il faire ? ===
 +
- Il faut préciser dès la mise en place de la formation le type de feedback à mener et les objectifs de la formation.
 +
 +
- Il faut qu'il y ait une réelle intention dans ce feedback.
 +
 +
- Il faut l'anticiper et le planifier.
 +
 +
- Il faut trouver le moment idéal pour faire un feedback, pour qu'il corresponde à la progression des formés dans leur parcours.
 +
 +
- Il faut annoncer, présenter aux formés à quoi servira ce temps de retour, l'afficher clairement dans la charte ou dans le descriptif d'une activité.
 +
 +
- Il faut savoir cibler quel feedback attend le formé (un conseil, une validation du travail effectué ?)
 +
 +
- Il faut veiller à la bienveillance du feedback
 +
 +
- La qualité du feedback peut faire la réussite de la formation
  
 
=== Quels sont les pièges à éviter ? ===
 
=== Quels sont les pièges à éviter ? ===
 +
- Il faut éviter de donner trop de réponses aux questions que les formés se posent.
 +
 +
- Il faut éviter de faire un feedback trop tôt.
 +
 +
- Être trop ou pas assez présent
 +
 +
- L'attente du formé peut être en décalage avec l'intention du formateur. 
  
 
=== Comment progresser collectivement sur ce point ? ===
 
=== Comment progresser collectivement sur ce point ? ===
- Il faut préciser dès la mise en place de la formation le type de feedback à mener et les objectifs de ce feedback.
+
- Placer des "notes au formateur" plus régulièrement au sein du parcours, à l'endroit du feedback attendu et permettant de construire collectivement des retours.
 +
 
 +
- S'interroger entre formateurs, lors de l'appropriation d'un parcours, sur ses représentations du feedback: évaluation, remédiation, relance, motivation, adaptation du parcours, synthèse...
 +
 
 +
- Définir les objectifs pédagogiques des feedback au sein de la formation.

Latest revision as of 08:00, 27 May 2016

Retour : Les points clés de la mise en oeuvre

Précisions sur le terme "feedback"

Un feedback, c'est un retour réflexif, individuel ou collectif, sur une activité (interaction, dépôt sur une base de donnée etc.)

Il peut être écrit ou oral.

C'est ce qui différencie une session de formation accompagnée d'un module autoformatif.

Il ne s'agit pas d'une évaluation.

Pourquoi est-ce difficile ?

- Le facteur temps

- Le facteur nombre

- Le cadre: comment je l'organise ?

- Il est difficile d'anticiper sur les contributions des formés, puisqu'il s'appuie sur la réalité des échanges et des contributions.

- Le passage à l'écrit peut poser problème

- On oublie trop souvent de le prévoir lors de la réalisation d'un parcours.

- Le feedback réinterroge le rôle du formateur: il s'agit d'une nouvelle façon d'interagir.

Quels sont des principes de l’action ? 

- Il s'agit d'un élément fort du tutorat.

- Il peut intervenir entre deux activités.

- Un feedback peut être collectif suite à une demande individuelle

Que faut-il faire ?

- Il faut préciser dès la mise en place de la formation le type de feedback à mener et les objectifs de la formation.

- Il faut qu'il y ait une réelle intention dans ce feedback.

- Il faut l'anticiper et le planifier.

- Il faut trouver le moment idéal pour faire un feedback, pour qu'il corresponde à la progression des formés dans leur parcours.

- Il faut annoncer, présenter aux formés à quoi servira ce temps de retour, l'afficher clairement dans la charte ou dans le descriptif d'une activité.

- Il faut savoir cibler quel feedback attend le formé (un conseil, une validation du travail effectué ?)

- Il faut veiller à la bienveillance du feedback

- La qualité du feedback peut faire la réussite de la formation

Quels sont les pièges à éviter ?

- Il faut éviter de donner trop de réponses aux questions que les formés se posent.

- Il faut éviter de faire un feedback trop tôt.

- Être trop ou pas assez présent

- L'attente du formé peut être en décalage avec l'intention du formateur.

Comment progresser collectivement sur ce point ?

- Placer des "notes au formateur" plus régulièrement au sein du parcours, à l'endroit du feedback attendu et permettant de construire collectivement des retours.

- S'interroger entre formateurs, lors de l'appropriation d'un parcours, sur ses représentations du feedback: évaluation, remédiation, relance, motivation, adaptation du parcours, synthèse...

- Définir les objectifs pédagogiques des feedback au sein de la formation.