Choisir une activité pour une formation accompagnée

From M@gistère
Jump to navigation Jump to search

Vous devez mettre en place une formation hybride ou totalement à distance et vous ne savez pas trop quelles activités choisir. Toutes les activités proposées dans m@gistère sont envisageables et ont leur utilité. Voici quelques pistes et réflexions en fonction des objectifs que vous poursuivez.


Donner du rythme à votre formation

Cela s'obtient avec des rendez-vous réguliers et deux pistes sont à envisager

Les rencontres synchrones

Vous pouvez envisager cela entre 1 fois par semaine et 1 fois par quinzaine. Ces rencontres synchrones sont des temps très attractifs et stimulants pour les participants, à condition d'être animées et scénarisées. Elles peuvent être utiles pour donner du rythme en proposant :

  • Une synthèse des activités passées,
  • Le lancement des activités à venir,
  • Des temps de travail en groupe,
  • L'intervention d'un 'spécialiste' pour apporter du contenu ou d'un témoin pour un retour d'expérience.

Il faut s'assurer que les participants peuvent se libérer :

  • Informer des dates et horaires bien à l'avance,
  • Ne pas toujours placer ces rencontres sur les mêmes plages horaires pour ne pas pénaliser toujours les mêmes classes (spécifique 2D),
  • Envoyer des ordres de missions aux participants pour qu'ils puissent se libérer.

Trois outils sont envisageables pour mettre en place ces rencontres synchrones :

  • BBB : outil adapté pour des temps plutôt 'magistraux'
  • VIA : outil adapté pour des temps interactifs (avec les sondages, le tableau blanc collaboratif et les ateliers). On peut aussi utiliser VIA pour des temps 'magistraux'
  • Chat : utile pour créer des temps d'échanges à plusieurs. Il faut un animateur-régulateur pour poser des questions et réguler les échanges.

Le forum des annonces

Un forum peut être efficace pour donner du rythme à une formation.Pour cela, il faut planifier les besoins de communication pour que les messages partent toujours les mêmes jours. On peut prévoir 1 ou 2 messages par semaine, (si vous voulez une base de 2 messages par semaine, vous pouvez, par exemple envoyer les messages le lundi et le jeudi). Cela nécessite de prévoir un tableau partagé entre les différents formateurs pour noter toutes les informations à transmettre dans chaque message. Cette planification collective permet de faciliter le travail d'accompagnement et de créer un 'rendez-vous' régulier avec la formation.

Quelques conseils :

  • Un message par semaine peut être un bon compromis entre la quantité d'informations à transmettre et l'avalanche de messages reçus par les participants.
  • N'hésitez pas à varier les modalités de communication : vous pouvez très bien ne pas vous limiter à du texte et envoyer un message audio ou vidéo.

Les différentes activités que vous pouvez proposer dans votre parcours

Apporter des notions ou des connaissances

il est souvent utile de proposer quelques ressources dans votre parcours pour apporter du contenu. Ces ressources doivent être choisies et en nombre limité pour ne proposer que ce qui est juste utile. Ce n'est pas au participant de faire le tri mais à vous de lui faciliter le travail en limitant la sélection des ressources aux 'essentielles'. Il est préférable que chaque nouvelle ressource soit présentée : quel est son contenu, combien de temps faut-il y consacrer, quelle 'pertinence' par rapport aux objectifs de la formation.

Pour aider les participants à identifier et s'approprier les points essentiels du contenu présenté, il est pertinent de mettre en place un questionnaire de mémorisation.

Questionner les participants

Le questionnement individuel

Si vous souhaitez mettre en place un questionnement 'simple' pour une mise en application directe d'une notion ou une aide à la mémorisation, cela ne suscite pas d'interactions entre participants,. L'activité doit alors être courte et peut prendre des formes variées. Vous pouvez utiliser les outils suivants :

Le questionnement collectif

Vous pouvez aussi envisager de proposer des questionnements sur des pratiques, des retours d'expériences, des représentations. Dans ce cas, il est intéressant que cela se vive comme une discussion de groupe. Les outils suivants sont alors utilisables :

Le questionnaire qui permet de voir les réponses des autres après avoir répondu mais ne permet pas de réagir. Il peut être anonyme.

Le forum qui permet de voir les réponses des autres soit à priori, soit après avoir répondu, selon la configuration. Il ne peut pas être anonyme mais permet toujours de répondre aux contributions des uns et des autres.

Capitaliser des contributions

Il est souvent tentant de vouloir capitaliser des contributions de participants pour les mutualiser. Plusieurs outils sont à votre disposition suivant l'exploitation que vous souhaitez en faire :

  • L'atelier : pour organiser une lecture croisée entre pairs
  • La base de données : pour capitaliser et les contributions et faciliter la recherche selon des critères prédéfinis
  • Le dossier partagé : pour mettre dans un 'pot commun'
  • La contribution : où seuls les formateurs voient les documents déposés

Point de vigilance sur l'engagement des participants

Il est important de garder en tête que plus ce que vous demandez est personnel (scénario pédagogique, séquence, ...), plus cela expose le participant et moins vous risquez d'avoir de retours. Ainsi, il est souvent plus efficace de demander aux participants de partager une ressource qu'ils ont trouvée sur internet plutôt qu'une ressource qu'ils auraient construite, ou de réagir à une ressource proposée (à travers un forum). Dans ce dernier cas, l'analyse d'une production externe permet, en miroir, de réfléchir sur sa pratique professionnelle

L'atelier, une activité très pertinente

L'atelier est une activité qui se déroule en deux temps :

  1. une capitalisation des contributions
  2. une lecture croisée

Le temps de lecture croisée permet à chaque participant d'accéder à plusieurs ressources partagées par les pairs, de les analyser et d'inciter à réfléchir sur ses pratiques. De plus, ceux qui ont partagé leur contribution reçoivent des rétroactions qui peuvent être très riches.

Produire à plusieurs

Il est compliqué de produire collectivement totalement à distance quand on ne connaît pas bien les autres participants. Cependant, dans le cadre d'une communauté de pratique ou d'apprentissage, où le parcours est jalonné de rencontres (par exemple si vous animez une constellation), m@gistère peut vous aider à produire à plusieurs. Plusieurs outils sont alors à votre disposition :

  • VIA ou BBB pour mettre en place un temps de rencontre et d'échange synchrone à distance
  • Etherpad (genre de bloc note collaboratif) pour prendre des notes et structurer un document commun
  • Document collaboratif (basé sur Collabora, suite office en ligne) pour finaliser la mise en forme du document
  • Sticky notes pour recenser les idées, les points à aborder, ...